Je ne suis pas une Wonder Maman

Ce soir, j’avais besoin de t’écrire à toi la personne qui va me lire…

J’en ai gros sur la patate en ce moment, pourquoi en ce moment ?

Je ne sais pas ou peut être parce que Carmela grandit et que tout devient de plus en plus difficile.

Je suis du genre “maman très cool“, mais vraiment, mais à côté de ça, je suis aussi très organisée.

J’aime être à l’heure, surtout, j’aime la régularité, mes enfants sont habitués à manger à telle heure, à prendre le bain à telle heure etc…

Je me mets une pression au quotidien, je m’en rends compte mais je n’arrive pas à changer, j’ai l’impression de pouvoir tout faire sans l’aide de personne.

Le fait de ne plus travailler, comment te dire je me sens comme une loque…

J’aime tellement travailler, et là de rester à la maison, de m’occuper des enfants, de faire des aller-retours chaque semaine, les chiens, le ménage, le linge, mes commandes etc..

Ça parait tellement simple quand j’en parle, on me dit “c’est cool la vie tu reste à la maison tu fous rien !” Comment te dire, je ne sais pas ce que ce mot signifie réellement ! La semaine dernière je suis tombée malade, rien de bien méchant, une angine, mais qui m’a littéralement couché, fièvre et j’en passe.

Une tension très très basse.

Et la le drame même pas la force de porter Carmela, pas la force de me lever, de manger, la grosse galère.

Sauf que Carmela avait besoin de moi la journée et que j’avais qu’une envie, m’écrouler et dormir.

J’ai eu un méchant coup de blues, je me suis effondrée je me suis sentie totalement bête . 

Elle avait besoin de moi, entre temps, Lorenzo est rentré de l’école j’avais tellement honte d’avoir pleuré, je déteste pleuré c’est pas moi, ça ne me ressemble pas.

J’ai tellement lutté afin de pouvoir m’occuper d’eux comme si je n’étais pas malade, heureusement que mon Lolo était là pour m’aider, il a été adorable.

J’avais qu’ne chose en tête, vite il est 18h, j’ai pas fait ceci ou cela, mon dieu je vais faire comment ?Lundi je retourne à l’école, il faut que je sois en forme pour Carmela.

Carmela devient de plus en plus exigeante ce qui est normal, plus dur, plus difficile pour elle mais également pour nous, elle a eu 2 ans, Lorenzo nous à fait la même sauf que la c’est différent. 

Elle crie énormément quand elle ne sais pas faire ou n’arrive pas à faire quelque chose, elle demande de nouveaux jouets toutes les minutes, car certains ne lui conviennent plus.

Je suis là je suis toujours là, j’essaye de l’être… 

JE SUIS PERDU… oui je le dis, je craque, je suis épuisée…

Je ne t’ai pas dit non plus, mais chaque aller-retour seule avec Carmela est devenu très, très difficile, elle ne supporte quasiment plus les voyages, j’ai beau lui préparer des jouets, de la musique, elle hurle, elle se débat je m’arrête une fois, deux fois, je stresse, je perds du temps à lui expliquer, je m’énerve puis je me dit “ma pauvre chérie tu n’as pas cette chance de voir le paysage !”

La nuit aussi malgré son nouveau lit cabane elle hurle, une fois, deux fois, parfois jusqu’à cinq fois par nuit, il y a beau avoir minette près d’elle, elle hurle, elle ce rendort soit à la seconde quand elle m’entend ou bien au contraire elle crie, je dois rester près d’elle, la caresser, lui parler, j’essaye de tout faire mais parfois ça ne marche pas. 

Je vais pas te mentir je n’aime pas céder aux caprices, je ne fais jamais dormir mes enfants avec moi mais là d’épuisement, je la mets avec nous, c’est peut être mal, mais j’en ai besoin parfois, besoin de la sentir près de moi et surtout près de nous elle dort…

Je ne sais pas si c’est la sensation de nous avoir près d’elle, de nous sentir, de nous toucher, mais ça marche.

Je me renferme en ce moment sur moi même je me rends compte à quel point je ne suis pas UNE WONDER MAMAN, entendre “mais ta vie Julie est parfaite, tu restes chez toi avec tes enfants, tu as la belle vie, tu passes ton temps dans les magasins, tu es blogueuses, tu as des colis tous les jours, tu vas à des soirées, tu as des cadeaux !” alors moi tu vois je leur dis “MERDE” !

Tu crois vraiment que c’est ça la vie ? Et bien non ! Je suis madame tout le monde, on galère, on a de gros coup de blues, on essaye de survivre dans ce monde si difficile, on paye nos factures tant bien que mal, on essaye d’apporter le meilleur à nos enfants et crois moi, j’échangerais tous les colis, les soirées, les cadeaux, etc contre des yeux pour ma fille !!!!!

Ce soir je me sens mal et j’avais juste envie de t’écrire ce que j’ai dans le cœur…